astuce-guide-de-la-sélection-du-Guppy

Je ne vous apprendrais rien en vous disant qu'il est très facile de reproduire des Guppys. La difficulté se pose sous forme de long travail de sélection rigoureux quant à l'amélioration d'une souche de Guppys dans le but de participer et pourquoi pas remporter des prix à des concours.


Il existe 10 règles d'or à respecter afin d'améliorer une souche capable de vous placer parmi les meilleurs éleveurs français, européens voir mondiaux.




Bien choisir les F0 : Commencez donc avec une bonne souche de Guppys provenant d'un éleveur dont vous aurez juger les qualités comme étant excellentes. Certains couples provenant des animaleries ne sont, pour la plupart du temps, pas de véritables couples assortis. Les mâles et les femelles n'ont alors pas vraiment de liens parentaux entre eux, la fixation des qualités de leurs futurs progénitures risque d'être difficile. Je vous conseille d'acheter vos Guppys par correspondance, lors de bourses, lors d'expositions ou de manches de championnats français organisées par des associations telles que l'EGS ou l'AFV, cela vous permettra de partir sur de bonnes bases.

Acheter de jeunes Guppys : Les vieux couples ont souvent des problèmes lors de la reproduction. Ils ont parfois des difficultés à nager avec leurs grandes nageoires et l'on peut constater qu'il y a également plus de malformations chez les alevins provenant de l'accouplement d'un vieux couple.


Sélectionner les futurs reproducteurs : Reproduisez vos Guppys, puis choisissez un ou deux poissons que vous utiliserez pour la génération suivante. Les améliorations de la lignée ne se feront pas d'un coup, mais proviendront de multiples petites améliorations. Il vous faut donc avoir un plan, et le garder durant tout le développement de la souche.

Eviter la surpopulation : Le fait de trop peupler un aquarium ralentit la croissance des Guppys. Une dizaine de Guppys dans un bac de 50 litres suffit amplement. Le meilleur moyen d'arriver à obtenir un groupe de Guppy ayant un fort potentiel est de sélectionner les meilleurs. Pourquoi essayer d'élever 20 poissons médiocres quand on peut en obtenir 10 d'excellentes qualités. Si vous donnez aux Guppys de la place, ils peuvent atteindre le maximum de leurs tailles théoriques. Fixez-vous à l'avance vos objectifs et suivez votre programme à la lettre. Si vous travaillez sur la forme, utilisez les Guppys qui auront la meilleure forme, ne changez pas subitement pour utiliser les Guppys les plus colorés et si malgré tout vous souhaitez quand même les utiliser, démarrez un second bac ou vous travaillerez sur la couleur séparément.


Pratiquer une sélection HardCore : Ne sélectionnez que vos meilleurs mâles et femelles. N'utilisez pas les premiers mâles ayant atteint selon vous le stade adulte, ces mâles obtiendront rarement la taille de ceux qui mettront plus longtemps à atteindre la maturité. Utilisez les meilleures femelles, je parle des femelles qui se croiseront le mieux par rapport aux mâles, et pas forcément de des plus jolies. Choisir le meilleur mâle reste assez facile, mais choisir la meilleure femelle requière d'une bonne connaissance de votre souche. Il n'est alors pas difficile de savoir quelle femelle engendrera les meilleurs alevins. Pour cela, accouplez chacune de vos femelles sélectionnées à un seul bon mâle. En élevant les différentes portées séparément, vous pourrez comparer les alevins seront matures. A l'issue de cette comparaison, utilisez alors les femelles (deux ou trois maximum, selon votre espace disponible) qui auront produit les plus belles générations.

Surveiller la consanguinité : Je vous conseille de partir sur au moins deux lignées différentes afin de les croisées de temps en temps, à défaut vous pourriez perdre votre souche à cause de la consanguinité (la consanguinité est définie comme étant le résultat d’une reproduction sexuée entre deux individus apparentés). Les premiers signes de la consanguinité sont une fertilité moindre ou un grand pourcentage de malformations des alevins, tels que des nageoires mal formées ou des hernies.


Utiliser des régimes hyper-protéiné : Si vous voulez que vos Guppys grandissent le plus vite possible, nourrissez les trois à quatre fois par jour durant leur période de croissance, c'est à dire durant les premiers mois de vie. Donnez aux alevins des nauplies d'artémias fraîchement éclos et si possible des micro-vers. Nourrissez ensuite les juvéniles, avec précaution, avec des aliments de qualités premium, de la nourriture surgelé et vivante .

Changer d'eau quotidiennement : Faites un changement d'eau partiel une fois par jours. La nourriture non consommée et les déchets produits par les poissons polluent rapidement l'eau.

Utiliser la bonne température : Même si vos Guppys peuvent supporter une température comprise entre 18 et 30°C, l'optimum se situe entre 24 et 26°C. Si vous possédez des batteries et que vous chauffez votre Fishroom entièrement, placez les alevins dans les rangées supérieures ou l'air est beaucoup plus chaud. Les rangées inférieures seront plus froides et c'est là que vous pourrez conserver les adultes, leur métabolisme sera ralenti à cause de la température et vous aurez ainsi plus de facilité pour les observer.

Soyez patient : Seuls 5 à 10 % des alevins auront le potentiel d'être meilleurs que leurs parents, mais c'est plus qu'il n'en faut pour améliorer votre portée.

Cet article vous a plu et vous souhaitez soutenir l'auteur ?
N'hésitez pas à FAIRE UN DON en crypto-monnaie.