comment-expliquer-une-mortalite-importante-de-guppys

L’eau est la principale cause de mortalité des poissons d'aquarium, dans la plupart des cas, il s’agit d’une eau trop acide, trop alcaline ou trop salée. L’eau du robinet peut tuer les Guppys en raison d’une teneur trop élevée en chlore.

Pour autant, j’utilise l’eau du robinet en ajoutant un conditionneur d'eau pour mes Guppys et je n’ai jamais eu de problème mais cela dépend des régions et des villes. L’eau passant dans les tuyaux de plomb des vieilles habitations et des canalisations publics peut également causer la mort de vos Guppys. Le plomb pollue l’eau, provoquant des maladies et des malformations. Les tuyaux de plomb sont aujourd’hui interdit en France mais pas encore totalement remplacés.

L’eau des puits et l’eau de pluie peuvent également être inappropriées aux Guppys car le PH de l’eau doit se situer entre 6.8 et 8 et la dureté entre 10 et 30 GH. La température doit être comprise en 23 et 27°C.

L'intoxication alimentaire du Guppy.


Une cause très fréquente mais souvent négligée, l’intoxication alimentaire peut causer la mort des Guppys. Les aliments restants d’une suralimentation fermentent, se décomposent, produisant des toxines et multipliant ainsi la prolifération de bactéries responsables des maladies fongiques. Lorsque vous alimentez vos Guppys, il est important que la totalité de la nourriture soit consommée en moins de cinq minutes.

Pour plus d’information : Nourriture Guppy Fait Maison ou Industrielle ?

Le dioxyde de carbone est nocif pour les Guppys.


Cette cause de mortalité est souvent dû soit à une surpopulation, à un manque de plante ou d’aération dans votre aquarium. Bien souvent, une eau forte en dioxyde de carbone s’acidifie, vérifiez donc le PH. Dans tous les cas, il est important de ne pas avoir trop de poissons dans votre aquarium, la règle que j'applique est d'environ un poisson Guppy pour 10 litres d'eaux et veillez à ce que votre aquarium soit bien éclairé afin de favoriser le développement des plantes. Un simple bulleur permet parfois d’éviter une intoxication par le dioxyde de carbone.

Les plantes aquatiques peuvent causer la mort des Guppys.


Plantes-Aquarium
Dans certains cas, la décomposition des végétaux morts va libérer des composants chimiques dans l’eau qui peuvent tuer vos Guppys. L’eau peut prendre une odeur âcre, qui est parfois si forte que vous le remarquerez très vite en entrant dans la pièce où se situe votre aquarium.

Toute odeur anormale émanant de votre aquarium doit vous alerter immédiatement et vous devez en rechercher la cause. Certains éleveurs retirent les plantes de leurs aquariums, personnellement, je trouve qu’un aquarium avec des plantes d'aquarium est beaucoup plus esthétique et attrayant. Surtout si celui-ci se trouve dans votre salon, il sera toujours une source de distraction pour vos invités.

Les produits d'entretien causent la mort des Guppys.


Les produits d'entretien, détergents, nettoyants et autres insecticides utilisés dans la maison peuvent contaminer l’eau de votre aquarium et tuer vos Guppys. C’est assez rare mais il est bon de le savoir. La contamination par ces polluants a souvent lieu lors de l’exécution de vos tâches ménagères, pendant le nettoyage de votre aquarium et lors d'un changement d’eau.

Il vous suffit de verser de l’eau propre d’une bassine qui n’a pas été correctement rincée pour polluer l’eau de votre aquarium et tuer l'ensemble de vos Guppys. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser un récipient dédié et propre de tout polluant.

Faites également attention à ne pas nettoyer les vitres de votre aquarium avec un produit ménager. Pour nettoyer les vitres, utilisez plutôt du vinaigre blanc et du papier journal, il n’y aura aucun risque de pollution.

La Saprolegnia Parasitica, un champignon mortel.


La-Saprolegnia-Parasitica
Si une tache blanche, visqueuse, plate apparaît sur le corps d'un de vos Guppys et semble avoir remplacé une partie de sa peau, c’est probablement la Saprolegnia Parasitica. Il s’agit d’un parasite, un micro-organisme qui ressemble au champignon. Ce sont plus précisément des Oomycètes très communs dans l’eau. Ils s’attaquent aux cadavres et aux déchets organiques mais aussi au poisson vivant déjà très affaibli.

Donc si l’un de vos Guppys est contaminé, c’est qu’il est déjà atteint d'une maladie bactérienne ou qu’il a subit un trop gros stress. Faites attention à ne pas manipuler les Guppys contaminés sans protection, car la Saprolegnia Parasitica peut provoquer des mycoses chez l’homme !

La Mycose Fungus ou Champignon de la bouche.


La-Mycose-Fungus
C’est une autre maladie très courante chez le Guppy, le champignon est reconnaissable par une petite zone blanchâtre qui empêche le poisson de fermer sa bouche. A un stade avancé, la bouche entière a un aspect spongieux et le poisson finit par mourir.

En observant ce champignon au microscope, on remarque qu’il est composé d’un nombre considérable d’organismes mobiles. L’excroissance obstrue non seulement la bouche mais va loin dans les tissus. La plupart des gens croient que cette occlusion empêche le Guppy de manger et que par conséquent le Guppy finit par mourir de faim, mais ce n’est pas du tout le cas. C’est l’eau qui finit par ne plus circuler dans la bouche et les branchies et c’est ce qui tue le poisson. Les Guppys touchés sont extrêmement apathiques, ils nagent la plupart du temps près de la surface, même dans les aquariums bien aérés.

Si vous apercevez des fils minuscules de type myceleum se dirigeant vers le haut et vers l’extérieur sous forme d’une petite tache, qui ressemble à une couronne, un soleil, c’est probablement le champignon couronne, une autre forme de Mycose Fungus s'attaquant cette fois-ci aux nageoires et la queue du Guppy.

Des zones parfois grisâtres ou blanchâtres apparaissent sur les nageoires et la queue. C’est très répandu chez les Guppys vivant dans une eau beaucoup trop froide pour leur habitat.

Cet article vous a plu et vous souhaitez soutenir l'auteur ?
N'hésitez pas à lui FAIRE UN DON en crypto-monnaie.