Inter-Hochzucht-Standard-IHS-Standards-internationaux-elevage-de-haut-niveau-du-guppy -

L’Inter Hochzucht Standard (I.H.S) ou le standard international d'élevage de haut niveau du guppy détermine l’image idéale des différents types de guppy que l’on trouve en Europe, il représente le but antérieurement envisagé vers lequel les éleveurs européens orientent leurs sélections personnelles; il sert de directive pour les jugements internationaux.

L’utilisation de ce standard d’élevage est autorisée à chacun, pour autant qu’il s’y rapporte expressément, ses changements sont décidés avec une majorité de 2/3 lors des congrès rassemblant les associations européennes affiliées à l'I.K.G.H.


Principes généraux de jugement

La caractéristique essentielle du standard d’élevage passe par l’examen en détail de toutes les particularités car le standard d’élevage est essentiellement basé sur une sélection continuelle jusque dans les moindres détails. Le jugement ne porte pas sur une estimation concernant l’aspect général (ceci risquant de fausser les résultats découlant d’examens minutieux). L’objectif est d’atteindre les formes standards dans toutes leurs particularités. Les proportions optimales sont suffisamment garanties par l’établissement des formes du corps et des nageoires et les dimensions proportionnelles des uns et des autres.

Lors d'un concours français ou européen, les garnitures (ensemble du trio de mâles ou couple de guppys) sont  notées différemment, Une garniture se compose du nombre de poissons précisé dans le règlement de l’organisation ayant entre eux les mêmes caractéristiques. La femelle est évaluée individuellement, le mâle ou trio de mâles peut atteindre un maximum de 100 points, la femelle peut obtenir 50 points supplémentaires pour ses critères individuels. Le score global d'un trio de mâle peu atteindre un maximum de 100 points alors qu'un couple peut atteindre un maximum de 150 points.


Le jugement se base sur les descriptions respectives de la forme standard, en cas de doute, il convient de se reporter au graphique présent dans le livret I.H.S. Seules les garnitures complètes feront l’objet d'un jugement; Si dans une garniture arrivée complète un poisson meurt ou saute de l’aquarium, la décision de jugement revient à l’organisateur du concours.  Des différences entre les sujets feront perdre des points, des écarts graves peuvent entraîner la disqualification (différence de couleur de fond, différence de couleur de surface, standards différents) décidée par le collège de cinq juges et le responsable du concours.

• Le corps :

La note maximale pour le corps est de 28 points pour le(s) mâle(s) et 20 points pour la femelle, la taille, la forme et la couleur (mâle uniquement) sont évalués. La longueur idéale du corps est de 50 mm pour les grandes queues, et 45 mm pour les forme d’épées et les queues courtes, Il n’y a pas de déduction de points pour une longueur plus grande. La forme du corps doit être harmonieuse et élégante. Exemples de déduction de points : corps maigre, aplati ou courbé, dos rond, pédoncule caudal trop large.


La nageoire dorsale :

La note maximale pour la nageoire dorsale est de 23 points pour le(s) mâle(s) et 10 points pour la femelle, La nageoire dorsale de la femelle doit être similaire à la nageoire dorsale du mâle, conformément aux standards, mais peut être plus petite.

La nageoire caudale :

La note maximale pour la nageoire caudale est de est de 44 points pour le(s) mâle(s) et 15 points pour la femelle, la nageoire caudale de la femelle  doit être aussi proche que possible du standard du mâle.

La vitalité et l'harmonie :

La note maximale est de 5 points, pour les mâles et les femelles, la vitalité (comportement à la nage) et l’harmonie sont ainsi évalués.


Lors de l’attribution des points, on indique, pour chaque caractéristique jugée la moyenne des points attribuées à chaque individu de la garniture, s’il y a, par exemple, une différence entre les poissons d’une garniture pour une caractéristique spécifique, celle-ci sera jugée séparément pour chaque poisson, les points obtenus étant additionnés et divisés par le nombre de poissons formant la garniture.

Cette façon de procéder donne la garantie que pour une caractéristique particulière à laquelle un poisson se distingue des autres n’entraînera pas la surestimation de la garniture ou, dans le cas contraire, ne fera pas perdre trop de points à l’ensemble.

Le corps est la base de départ et le point de repère pour l’évaluation des différents autres critères. La longueur du corps est définie par estimation. Toutes les autres dimensions (grosseur, taille) sont en relation directe avec la longueur et la hauteur du corps. La longueur du corps se mesure depuis la pointe du nez jusqu’au départ de la caudale, avec une longueur minimale chez les grandes queues de 20mm, les queues épées de 19mm, et les queues courte de 18mm. La forme du corps doit à la fois forte et gracieuse, selon le standard.

Cet article vous a plu et vous souhaitez soutenir l'auteur ?
N'hésitez pas à FAIRE UN DON en crypto-monnaie.